Appel à tous les membres de la SEDI

Six membres du Comité seront élus par l'Assemblée Générale qui aura lieu lors de la Conférence biennale de Valence.

Lieu : Aula Magna, Université de Valence
Date : Samedi 15 septembre 2012, 12.00-13.30

En vertu de la Constitution de la SEDI, tous les membres ont le droit de voter, en personne ou par procuration. Un membre peut voter par procuration écrite en utilisant ce formulaire. Chaque membre peut agir comme mandataire pour un maximum de trois autres membres.

Chaque membre peut voter pour un maximum de six candidats. Les candidats suivants seront présents sur le bulletin de vote (par ordre alphabétique):


Samantha BESSON

 Samantha Besson est professeur de droit international public et de droit européen à l’Université de Fribourg et co-directrice de l’Institut de droit européen des Universités de Berne, Fribourg et Neuchâtel. Elle détient une licence en droit suisse et européen (Fribourg et Vienne), un Magister Juris en droit européen et comparé (Oxford), un doctorat en droit (Fribourg) et une habilitation en philosophie du droit et en droit constitutionnel suisse, comparé, européen et international (Berne). Elle a été chercheuse à Oxford, Columbia Law School et au Wissenschaftskolleg zu Berlin et professeur invité à Duke Law School, la Catolica Global Law School à Lisbonne, Lausanne et Zurich. Ses publications et recherches portent sur la théorie du droit européen et international et sur le droit et la théorie des droits de l’homme européens et internationaux. Outre de nombreuses publications en français et anglais, elle a co-édité la collection The Philosophy of International Law (Oxford : Oxford University Press, 2010).


Veronica BILKOVA

On me dit souvent que la SEDI ne peut pas s'ouvrir vers l'Est et le Sud de l'Europe sans compromettre son attachement à l'excellence académique. Je ne le crois pas et je voudrais devenir membre du Comité pour le prouver. Je m'appelle Veronika Bilkova et je viens de Prague, où j'enseigne le droit international. J'ai obtenu le MA (droit, sciences politiques, philology) et le PhD (droit international) à Prague, le E.MA (droits de l'homme) à Venise et Bochum, et le Diplôme postgraduel (droit international) à Cambridge. Grâce aux concours, cours donnés à l'étranger et mes activités à la Commission de Venise, j'ai eu la possibilité de faire connaissance de différents pays européens et de leurs traditions juridiques. En tant que membre du Comité de la SEDI, je promouvrai la pluralité de ces traditions, veillant à ce que les membres de la famille européenne des internationalistes soient traités avec respect et en égalité.


Laurence BOISSON DE CHAZOURNES (candidate à la ré-élection)

 

Laurence Boisson de Chazournes est professeure à la Faculté de droit de l’Université de Genève (http://www.unige.ch/droit/collaborateurs/?laurence_boisson_de_chazournes). Elle est professeure invitée dans de nombreuses universités en Europe, en Afrique, aux États-Unis et en Amérique latine. Conseiller principal au Département juridique de la Banque Mondiale (1995-1999), elle collabore régulièrement avec diverses organisations internationales. Elle agit comme conseil et expert dans le cadre de procédures de règlement des différends (notamment CIJ, OMC) et est l’auteur de publications traitant de droit international général, du droit des organisations internationales, de droit international de l’environnement et de règlement des différends (http://www.unige.ch/droit/collaborateurs/publications/?laurence_boisson_de_chazournes). Membre du Conseil de la SEDI depuis 2008, son action est orientée en faveur de la promotion du statut scientifique de la Société, du respect de la diversité des traditions juridiques et linguistiques en son sein et du développement de ses relations avec d’autres institutions scientifiques (notamment les sociétés nationales).


Luis HINOJOSA

 

Luis Hinojosa, Ph.D., LL.M. (LSE, London University) (ULB, Bruxelles)
Professeur de droit international et européen à l'Université de Grenade

Le professeur Luis Hinojosa est Directeur du Département de droit international public de l'Université de Grenade. Ses principaux domaines d'enseignement et de recherche comprennent le droit international économique, le droit de l'Union Européenne et le terrorisme international. Il a été directeur de la Conférence du Groupe d'Intérêt de Droit international économique de la SEDI sur le « Le droit international des marchés financiers », organisée par l'Université de Grenade en 2010. En tant que co-président du Groupe d'Intérêt de Droit international économique de la SEDI il gère sa page web et, s'il est élu, il pourrait contribuer à renforcer les synergies entre la SEDI et ses groupes d'intérêt. Il a donné des conférences en espagnol, en français et en anglais en Europe, aux États-Unis, en Amérique latine et Afrique du Nord, et il a été Visiting Scholar à la Faculté de de droit de Stetson (Floride) et à l'Université de Berkeley (Californie). Il est membre du comité de rédaction de la Revista de Derecho Comunitario Europeo, du Conseil exécutif de l'Association espagnole de droit européen, et ancien membre du Conseil exécutif de la Société espagnole de droit international. Plus d'informations: http://www.dipri.org/index.php?option=com_contact&view=contact&id=5%3Adr...


Massimo IOVANE

 

Massimo Iovane est professeur de droit international à l’Université de Naples “Federico II” ayant approfondi en particulier des sujets tels que la responsabilité internationale, le rôle des cours internationales et la protection internationale des droits de l’homme. Il a été impliqué dans l’organisation d’importants événements scientifiques, comme  la session de Naples de l’Institut de droit international en 2009. Iovane a été un membre actif du comité directeur de la Société italienne de droit international pendant six ans. Il a développé des liens avec d’autres sociétés nationales en créant des réseaux entre universitaires. Son souhait, s'appuyant sur son expérience, est d'insérer la SEDI dans des projets internationaux de recherche financés par des fonds européens. Il se propose aussi de renforcer la participation francophone aux événements futurs de la SEDI qu’il contribuera à réaliser, y compris par l’organisation d’une conférence de la Société à Naples.


Lauri MALKSOO (candidat à la ré-élection)

 

Lauri Mälksoo est Professeur de Droit International et Directeur de l’Institut de Droit Constitutionnel et International à l’Université de Tartu. Il a été le principal organisateur du 4ème Forum de Recherche de la SEDI, qui a eu lieu à Tallinn, en Estonie, du 26 au 28 mai 2011 (Les enregistrements vidéo du forum peuvent être visionnés à www.uttv.ee, introduisez « ESIL » ). Son travail de recherche, actuellement soutenu par une subvention du Conseil Européen de la Recherche, met l'accent sur l’interprétation et l'application du droit international (y compris les droits de l'homme) dans la Fédération Russe. Il a publié sur l'histoire et la théorie du droit international, mettant souvent ces thèmes dans le contexte de l'Europe orientale et de la Russie. Ses publications récentes comprennent un chapitre sur l'histoire du droit international en Russie dans le "Manuel d'Oxford de l'histoire du droit international" (à OUP). Il est un expert fréquemment invité à des conférences de droit international dans les pays CEI et aimerait accroître l'influence de la SEDI en Europe de l'Est.


Mario PROST

 

Mario Prost est professeur adjoint (Senior Lecturer) en droit à l’Université de Keele (UK). Il a obtenu sa licence en droit à l’Université Paris 1 – Panthéon Sorbonne et est titulaire d’un doctorat de l’Université McGill. Avant de rejoindre Keele, il a été chercheur au Centre for Human Rights and Legal Pluralism et au Centre for International Sustainable Development Law (McGill), au Bureau des Affaires Juridiques de l’ONU et au Ministère Français de la Défense. Bien que généraliste, Mario a un intérêt particulier pour la théorie du droit international, l’histoire du droit et le droit international de l’environnement. Mario est l’auteur de Commerce et environnement dans la jurisprudence du GATT et de l’OMC (Bruylant, 2006) et d’articles sur la ‘fragmentation’ du droit international, le rôle des tribunaux internationaux et le débat commerce/environnement/développement. Il vient de publier The Concept of Unity in Public International Law (Hart, 2012). Depuis 2010, Mario est le Directeur exécutif de la SEDI et le co-fondateur du Groupe de Réflexion sur le Droit International de l’Environnement.


Anne VAN AAKEN

Dr. iur. et lic. rer.pol. Anne van Aaken est Professeure de Law and Economics, jurisprudence, droit international public et droit européen à l’Université de St. Gall en Suisse. Elle a entre autre été Senior Research Fellow à l’institut Max Planck de droit public comparé et de droit international à Heidelberg ainsi que Visiting Scholar aux facultés de droit de Berkeley et de Yale. Elle a été Professeure invitée à de nombreuses universités en Europe, Afrique, Asie et Amérique Latine et enseignera en tant que Global Law Professor à la NYU en 2013/14. Durant l’année 2010/11 elle a de plus été Fellow à l’Institute for Advance Study à Berlin. Elle est Vice-Présidente de la European Association of Law and Economics (jusqu’en septembre 2012), Présidente du Programmatic Steering Board du Hague Institute for the Internationalisation of Law, membre de divers comités ILA et experte pour la Banque Mondiale, la OCDE et la CNUCED. Elle a extensivement publié dans des journaux peer-reviewed, en se concentrant sur la jurisprudence, le droit international économique ainsi que la problématique de la fragmentation du droit international public.


Ralph WILDE

 

Dr Ralph Wilde est reader de la Faculté de droit de l'University College London, University of London. Ses recherches actuelles portent sur l'application extraterritoriale du droit international des droits de l’homme.  Son ouvrage International Territorial Administration : How Trusteeship and the Civilizing Mission Never Went Away (OUP, 2008) a reçu le Certificat de mérite de l'American Society of International Law en 2009. Ralph Wilde est co-rapporteur de la commission des droits de l’homme à l'International Law Association (ILA) après avoir été l'un des représentants du Royaume-Uni au ILA Conseil Exécutif International, Rapporteur du ILA Groupe d'étude sur la réforme des Nations Unies et co-secrétaire honoraire de la ILA British Direction.  Il a été professeur invité à la CEU de Budapest, l'Université de Melbourne, Université de New York, l'Université du Texas, UCLA et la Yale Law School, et a siégé au Conseil exécutif de l'American Society of International Law. Pour de plus amples informations: www.ucl.ac.uk/laws/wilde.

 


Rüdiger WOLFRUM (candidat à la ré-élection)

Professor Rüdiger Wolfrum (allemand), né en 1941, est actuellement directeur de l'Institut Max Planck de droit public comparé et de droit international à Heidelberg et professeur à la faculté de droit de Heidelberg (tout les deux depuis 1993). Avant il était directeur de l’Institut de droit international et professeur à la faculté de droit de l’Université de Kiel. Depuis 1996 il est juge au Tribunal international du droit de la mer (réélu 1999 et 2008) ayant servi comme vice-président 1996 à 1999 et comme président de 2005 à 2008. De 1990 à 1999 il était membre du Comité pour l'élimination de la discrimination raciale. Ses intérêts académiques sont le droit international public, les résolutions des conflits, le droit de la mer, le droit international de l’environnement, le droit international économique, la protection des droits des hommes, le droit international humanitaire et l’Organisation des Nations Unies.


 

En vertu de la Constitution de la SEDI, les décisions de l'Assemblée Générale, pour être valides, doivent être adoptées par un quorum d'un sixième des membres réguliers de la Société. Votre présence lors de l'Assemblée Générale est donc importante !

Pour toute question relative aux élections, veuillez contacter le Secrétaire Général de la SEDI, Marko Milanovic.